A Cuers Vaillants

A Cuers Vaillants

Forum de La Compagnie A Cuers Vaillants, association, loi 1901, de reconstitution médiévale.


    Plantes légumineuses utilisées au Moyen-Âge

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 96
    Date d'inscription : 19/12/2010
    Age : 43
    Localisation : mesnil saint pere (10) AUBE

    Plantes légumineuses utilisées au Moyen-Âge

    Message  Admin le Sam 17 Sep - 0:23

    Pour le moment, voici comme mémo ce que j'ai put rassembler sur les différentes variétés de légumes et féculents utilisés au Moyen-Âge. Cela est mit pour exemples et ne figurent que des plantes que l'on mangera en légumes.
    Les fruits et autres herbes d'assaisonnement n'y sont pas répertoriés car ce n'est pas la même utilisation...

    Ces plantes légumineuses, nous pourrions les diviser en 3 grandes parties:

    - Les racines
    - Les féculents
    - Les légumes verts



    Les racines


    Le panais était déjà cultivé au MoyenÂge, il figure parmi la centaine de plantes, cultivées dans les monastères, énumérées dans le « Capitulaire De Villis »

    La carotte de l'Est a été domestiquée au Xe siècle et même peut-être plus tôt en Asie centrale, probablement dans ce qui est l'Iran actuel. Les carottes de l'Est, qui sont encore présentes aujourd'hui, sont souvent violettes ou jaunes et ont parfois une racine branchée.

    Le navet, Le mot navet dériverait du vieux français naviet (dictionnaire Robert) qui lui-même viendrait du latin napus. Les italiens utilisent à la fois les mots navone et rapa. Les anglais le nomment turnip ou rape. L'origine géographique des navets est incertaine. Ils proviendraient probablement d'Asie ou d'Europe. On trouve les navets mentionnés dans le livre XVIII de l'Histoire naturelle de Pline l'Ancien (23-79 ap. J.-C.) et Dioscoride (40-90 ap. J.-C.).

    Le radis consommé par les Égyptiens 3000 ans avant notre ère. Les Chinois en cultivaient 2000 ans avant la venue de Jésus. Le radis noir est le plus ancien.

    Les Bettraves C’est une plante à racine charnue probablement originaire d’Afrique du Nord. Les Romains en utilisaient les racines alors que d’autres peuples ne se servaient que des feuilles, connue comme légume depuis l'Antiquité. Les premières traces écrites nous viennent des Grecs au Ve siècle avant J.C. Les principales variétés de betterave ont été décrites au Moyen-Âge, notamment par Matthiole. L'origine de l'utilisation alimentaire des racines de betterave semble se situer dans la grande plaine qui s'étend del'Allemagne à la Russie.

    Le Salsifis Il est originaire du Bassin Méditerranéen et nord de l'Afrique. Il est connu dans le sud de l’Europe depuis plus de 2 000 ans mais ne semble pas avoir été cultivé avant le 17e siècle (importation?).

    Le raifort originaire de l'Europe orientale, le raifort (Armoracia rusticana, Crucifères) est consommé en Europe depuis les temps anciens. Il est mentionné dans l'Exode de l'Ancien Testament.


    Les féculents


    La châtaigne d’Asie Mineure, introduit dans les Cévennes par les Romains. Elle fut longtemps la base de l'alimentation humaine dans des régions entières. On appelait, d'ailleurs, le châtaignier « l'arbre à pain ». Autrefois, les pauvres récoltaient les châtaignes, riches en glucides, sels minéraux et vitamines, pour en faire une sorte de pain (indigeste).

    Le pois, originaire d’Asie centrale et d’Europe et est connu en Chine depuis plus de 4 000 ans. Cette légumineuse était très appréciée des grecs, des romains et des Egyptiens de l’Antiquité. Le pois a pendant longtempsété consommé uniquement sous forme de purée. Il constituait ainsi la base de la nourriture de nombreux peuples.

    Le pois chiche, probablement originaire du Proche-Orient (Sud-Est de la Turquie, terres arméniennes, Syrie), a conquis l’Europe durant le Moyen Âge après que les croisés l’eurent redécouvert au Proche-Orient. Mais sa culture et sa consommation sont en réalité attestées bien avant, au moins dès le IXe siècle, par des sources écrites et archéologiques.

    La fève, cultivée depuis la plus haute Antiquité. Originaire de Perse, elle tenait dans nos contrées le rôle du haricot avant que ce dernier ne soit importé d'Amérique du Sud. On n'en consomme en revanche que les graines, fraîches ou séchées

    La lentille, La lentille fut parmi les premières plantes à être cultivées par l'homme. Pour preuve, on la retrouve dans de nombreux sites préhistoriques : en Syrie, par exemple, des lentilles ont pu être datées du 8ème millénaire avant l'ère chrétienne.les Phéniciens et les Carthaginois utilisaient la lentille. Il décrit une recette de lentilles pilées datant du IVème siècle avant J.-C.
    La lentille se retrouve largement dans la cuisine arabe traditionnelle. Elle servait également à remplacer les céréales au moment des disettes. C'était un aliment de base pour les habitants du Moyen-Orient. L'alimentation juive médiévale connaissait la lentille et l'utilisait dans la fabrication de certains pains.
    Les romains en ont accentué la propagation des céréales et des légumineuses partout en Occident. Mais la lentille était déjà connue en Auvergne et en Velay par les gaulois.

    La dolique ou mongette, Cette espèce serait originaire d'Afrique tropicale et aurait été cultivée d'abord en Éthiopie. De nos jours, elle est largement cultivée dans les régions tropicales et subtropicales. Autrefois très cultivée en Europe et notamment en France, cette plante est citée sous le nom de fasiolum parmi les plantes potagères recommandées dans le capitulaire De Villis datant du IXe siècle.

    Le blé en France remonte probablement à moins 5000 avant J.-C. Les premières cultures furent à l'origine de bouleversements majeurs pour les sociétés humaines avec la néolithisation.

    L’épeautre, Les premières se retrouvent dans la Bible. Elle était connue et cultivée dans l'Égypte antique La farine d'épeautre constituait la base du régime alimentaire des populations latines. Le pain d'épeautre était consommé conjointement par les époux dans le rite du mariage dans la Rome antique.

    Le millet, Depuis l'Antiquité et jusqu'au Moyen-Âge le millet a été consommé dans toute l'Europe méditerranénne sous forme de bouillie ou de galette

    L’avoine a été consommée par l'homme depuis des milliers d'années, surtout sous forme de gruau ou de bouillie. C'était un aliment commun.

    L'orge est la plus ancienne céréale cultivée. Bien adaptée au climat méditerranéen du fait de sa rusticité, elle constituait ainsi la principale céréale cultivée dans l'antiquité grecque, c'est une céréale de la même famille que le blé et l’avoine, a probablement été cultivée pour la première fois à l'époque préhistorique sur les hauts plateaux de l'Éthiopie et dans le sud-est de l'Asie. On pense que ce fut la première céréale à être domestiquée. Sa culture se serait ensuite étendue à l'Égypte, à la Mésopotamie et au nord de l'Europe, quelques milliers d’années avant notre ère. Chez les Hébreux, les Grecs et les Romains, c'était la principale céréale dont on se servait pour faire du pain. On la consommait aussi en bouillie, notamment en Grèce.et consommée sous forme de galette ou de bouillie (maza). Le terme « orge » est apparu dans la langue française écrite au XIIe siècle. C'est une adaptation ancienne du nom latin de la plante, hordeum.


    Le riz, sa culture remonte il y a près de 10 000 ans lors de la révolution néolithique. Il se développe d'abord en Chine puis dans le reste du monde. Le riz était connu des anciens Grecs depuis les expéditions d'Alexandre le Grand en Perse. Le riz est mentionné dès 1393 en France, dans le Mesnagier de Paris, mais c'est encore un produit d'importation.


    Les légumes verts


    Les poireaux, C'est un légume très anciennement connu.
    Cette plante figurait parmi les plantes potagères recommandées dans le capitulaire De Villis au Moyen-Âge.

    La roquette était déjà connu des Romains de l'Antiquité et on l'employait couramment au Moyen-Âge.

    La laitue On a trouvé des traces de laitue dans certaines tombes égyptiennes datant de 4500 ans avant J.C.Les Grecs l'apprécièrent.la laitue doit sa popularité actuelle aux Romains grands amateurs de salade. La laitue s'est donc retrouvée partout dans l'empire. Au 5ème siècle, la plante était cultivée en Chine, où on l'apprête comme un légume à faire frire. La laitue a continué sa progression au Moyen-âge.

    Le Cardon Cette plante figurait parmi les plantes potagères recommandées dans le capitulaire De Villis au Moyen-Âge.

    Les bettes Vers 800 avant notre ère, il semblerait que les Assyriens consommaient des feuilles de bette.

    Le cresson, C’était autrefois principalement une plante de cueillette. Le cresson figurait parmi les plantes potagères recommandées dans le capitulaire De Villis au Moyen-Âge.

    Les épinards serait originaire de la Perse. Les Arabes l’auraient introduit en Espagne et il se serait ainsi répandu dans toute l’Europe. Au Moyen-Âge, il se vendait frais, cuit ou haché sous le nom d’espinoche.

    Le brocoli est cultivé depuis l'antiquité sur les bords de la Méditerrannée ou du moins depuis le Moyen-Âge. Ce chou d’origine sauvage qui poussait sur les rivages de la Mediterrannée (Calabre et Sicile en Italie) fut populaire trés tôt en Italie. Selon Pline, les Romains cultivaient le brocoli au 1er siècle de notre ère.

    Le choux-fleur, l’origine serait l’Asie mineure. Des vestiges révèlent que ce légume est connu depuis plus de 2500 ans. Le chou-fleur était cultivé en Égypte 400 ans avant notre ère.Très apprécié dans l'antiquité par les Grecs et les Romains, il tombe dans l'oubli avant que les italiens ne l'introduisent chez nous.

    Le chou rave est connu depuis l'Antiquité. Les romains l'appelaient chou de Pompéi. Au 9e siècle, il fait partie de la liste des légumes du Capitulaire de Charlemagne.

    Le chou est une plante sauvage d'Europe de l'Ouest, dont l'origine se situe en Chine remonte à plus de 4000 ans. C'est dans l'Antiquité que le chou a conquis les rivages de la Méditerranée (Alsace vers 451 avec les Huns). Aujourd'hui, il est surtout consommé dans les pays d'Europe du Nord et de l'Est.

    L'oignon est connu dès l'Antiquité. Il provient sans doute d'une espèce sauvage d'Asie centrale. L'oignon était apprécié des Égyptiens, des Grecs, des Gaulois et des Romains et n'a jamais cessé d'être utilisé.

    Le fenouil Apprécié dès l'Antiquité pour ses vertus médicinales et son utilisation condimentaire, il est ainsi passé entre les mains des Chinois, des Égyptiens, des Grecs et des Romains.

    L'aubergine est originaire de l'Inde orientale où l'on trouve toujours des espèces sauvages ! Déjà cultivée en Chine quatre siècles avant notre ère, ce sont les Arabes qui en rapportèrent des graines en Espagne et dans le bassin méditerranéen. Cultivée en Espagne dès le XIVe siècle, elle se répand en France, en Allemagne et en Grande-Bretagne.

    Le concombre C’est l’un des premiers légumes au monde à avoir été cultivé.Originaire d'Inde, le concombre est cultivé depuis plus de 3 000 ans en Asie occidentale, notamment en Égypte antique où les Hébreux lors de leur captivité découvrent ce légume qui est cité trois fois dans l'Ancien Testament. Il fait partie de la cuisine antique grecque et romaine. Au Moyen-Âge en Europe, le concombre est bien classé dans la chaîne des êtres végétaux mais, légume froid et humide, il est déconsidéré selon la théorie des humeurs (une des bases de la médecine antique).

    Les orties sont riginaires des régions tempérées de l'Eurasie, elle était bien connue dans l'antiquité. L'ortie est une herbacée vivace aujourd'hui naturalisée sur tous les continents où il y a des zones tempérées.

    L'oseille est originaire d'Europe et d'Asie septentrionale. Elle était déjà consommée durant l'Antiquité, notamment des Egyptiens.

    Le pissenlit Le nom « pissenlit » est attesté dès le XVe siècle, existait déjà à la préhistoire et il se consommait aussi bien cru que cuit.

    L'artichaut trouve son origine en Sicile, il ne s’est vraiment démocratisé qu’à la fin du Moyen-Age.

      La date/heure actuelle est Sam 24 Juin - 13:30